plein  écran  recommandé vous êtes sur une page du site : Les oiseaux de mes volières à Noirmoutier. www.mesoiseaux - noirmoutier.com retour accueil site en bas de page.
La Perruche Calopsitte.      Nymphicus hollandicus
La Perruche Calopsitte.

La perruche Calopsitte est originaire d'Australie. Elle fréquente les zones arides et semi arides et apprécie la proximité des points d'eau.

C'est à ma connaissance  la seule  espèce du genre,  plus proche des cacatoes que des perroquets.

Taille : 30 à 35 cm. longévité ; une vingtaine d'années, parfois plus. Dimorphisme sexuel : difficile à voir avant 1an et  selon les mutations

La huppe érectile, jaune chez le mâle, est plutôt grise chez la femelle dont la face est plus grisâtre et les joues plus ternes  : (certaines mutations donnent des femelles aussi colorées que les mâles). Chez les adultes, la femelle possède des plumes sous caudales rayées. (pas toujours évident à détecter avec certains mélanges de mutation).
Elevage :
C' est un oiseau gracieux et paisible,  sociable et fort peu territorial. Seul le mâle chante. Oiseau résistant au froid, aime la pluie.
Volière : 2m de long x 1mx 2m de haut avec abri - c'est un minimum pour que ces oiseaux soient à l'aise,
la volière
peut être plantée car la calopsitte est peu destructrice.
Facilement  apprivoisable lorsqu'elle est élevée à la main (EAM -voir sur le site)-ou acquise juste"sevrée").
Vermifuger  2 fois par an

Alimentation :
Mélange grande perruche enrichi en alpiste, graines germées, fruits, légumes.
Pâtée à l'oeuf pour les jeunes. Os de seiche et bloc minéral.
Pour plus de détails, voir le chapitre détaillé  "nourriture"  (lien sur la page d'accueil du site)

Reproduction :
Très prolifique. Limiter le nombre de pontes à 2 par an et attendre que les oiseaux aient 18 mois si possible.

Nichoir vertical de 25 x 25 x 35 à 40cm de haut , trou d'entrée de 6 à 7cm de diamètre. Disposer un grillage à l'intérieur pour aider les oisillons à sortir du nid. Garnir le fond de 4 à 5cm de tourbe blonde et de copeaux de bois. Ponte de 4 à 7 oeufs, incubation d'une vingtaine de jours.  Une curiosité: le mâle couve le jour et la femelle la nuit.
Les jeunes quittent le nid après 5 à 6 semaines et sont encore nourris par les parents pendant environ 15 jours. Le baguage se fait vers le dixième jour (diamètre : 5,5 à 6mm).

Il existe de nombeuses mutations (et, hélas) mélanges de mutations) chez la  Calopsitte.
Pour ceux qui sont intéressés, il existe beaucoup de  sites et forums (plus ou moins sérieux)  consacrés presque exclusivement à cette espèce. ( Callopsitte.free.fr , par exemple qui présente des photos des mutations de l'espèce est un site sérieux).
La  Calopsitte est considérée aujourd'hui  comme un oiseau domestique,  ce n'est pas une raison pour ne pas leur procurer un minimum de soins  dans une volière assez vaste pour leur taille
Un  conseil  qui est valable pour toutes les espèces : si vous désirez commencer un élevage :  procurez  vous des oiseaux sains, de bonne taille , et  de "bonne origine" . Par principe, à moins de bien connaître l'éleveur, méfiez - vous des oiseaux non bagués (origine et âge inconnus).

Vous trouverez sur le site  d'autres renseignements non développés sur cette page :
le baguage - observations - points de vue - volières -maladies -etc.... 

ci-contre :
Le premier couple de calopsittes arrivé dans l'élevage 


Ce couple adulte (la femelle est de 2007 et le mâle de 2006)  provient de l'élevaged'un éleveur amateur de Loire- Atlantique qui  possède et élève  des Calopsittes en plusieurs mutations. Il est membre de l'AOPR 
C'est un des modérateurs du site "Calopsitte-forum actif" sous le pseudonyme  "frabil" (voir dans "LIENS") .
Il m'a convaincu d'essayer l'élevage de cette espèce. 


 calopsittes de cinq semaines.
Mâle gris de type sauvage. On ne peut pas parler de souche pure chez  les calopsittes;  mais  cet oiseau est bien typé.
: les joues sont bien jaunes et la tache  orange est nette.
Femelle opaline perlée. (mutation récessive liée au sexe)
 Adulte,  seule la  femelle conserve ses "perles".
l n'a pas fallu longtemps pour que ces  deux oiseaux forment un vrai couple et décident d'avoir des "héritiers". Les photos
montrent les parents qui couvent alternativement et parfois ensembles, ce que j'ignorais
.
 L'espèce étant très connue, la suite de l'élevage fera l'objet de quelques photos avec des observations et le minimum de commentaires. (voir la vie dans les volières au cours des saisons).
17 septembre 2008 :

quatre jeunes sont nés.

On en aperçoit un entre les deux parents
 octobre 2008 : les 4 jeunes sont sortis du nid et volent. Ils ont 5 semaines et sont peu farouches
J'avais arrêté l'élevage des Calopsittes en 2009. Ce sont des oiseaux que je recommande. C'est une espèce idéale pour les débutants . Sans problèmes, intéressants et agréables, ces oiseaux sont très (presque trop) prolifiques.
Hélas,  très courants et maintenus souvent dans des "logements" trop petits, ils ne sont pas toujours élevés dans de bonnes conditions. Il faut choisir des exemplaires de bonne taille et si possible connaître leur âge et leur origine ce qui n'est pas souvent le cas dans les animaleries.
Ne voulant pas avoir de volières surpeuplées, j'avais  préféré  arrêter l'élevage de cette espèce qui a besoin d'espace pour voler. Ma grande volière du fond du jardin ayant été prolongée,  un nouveau couple de calopsittes est arrivé dans l'élevage  le 27/9/2010. 
28 septembre 2010 -  Présentation des nouvelles Calopsittes
le mâle: "Titi",(34cm) à gauche sur la photo, est adulte. Il  est panaché mais proche du type sauvage, et est rès foncé, ce qui fait ressortir le jaune vif de sa  tête.
la femelle "Lolita" (34cm): est toute jeune (née en 2010).  C'est visiblement le résultat d'un mélange de mutations: cinnamon, lutino, un peu perlée....
 Je ne suis pas un spécialiste et je ne suis pas un fan de ces mélanges .

Elle a la taile normale d'une Calopsitte non dégénérée et c'est un bel oiseau.

On va la laisser devenir adulte en espérant qu'ils formeront un aussi bon couple que les précédents.

ls ont été installés dans la volière 6, qu'ils partagent sans problème avec  des Personatas verts qui occupent  cette volière 
Un peu dépaysés, ils font connaissance  Lolita est arrivée hier, mais la "jeune fille" fait déjà la belle
22 novembre 2010 : Deux nouveaux pensionnaires sont arrivés dans la volière 6 : un couple adulte de 2006
Le mâle "Dandy" : panaché, opaline, etc ..
 il a conservé quelques quelques perles  (taille  34cm)
La femelle"Blanchette" : série tête blanche -  albinos. (36cm)
Les deux couples de Calopsittes  en novembre 2010
avril 2011 : jeunes calopsittes (issues de Titi et Lolita) âgées de trois mois
Les Calopsittes : parents et quelques jeunes en octobre 2011
29 octobre 2012 :

Une nouvelle calopsitte
(mutation lutino)
baptisée "Jonquille"
est arrivée dans l'élevage.

En général , les calopsittes
lutinos sont de taille moyenne, mais celle-ci
mesure 36cm comme
Blanchette, la calo blanche.


à suivre sur le site dans la vie dans les volières 
Mai 2013 :

Mimi âgé de six semaines.

mâle Calopsitte apprivoisée :

à suivre
 dans "élevage à la main EAM",
ou bien, cliquez sur le bouton:





Mimie taquine le chien Filou :
petit clip vidéo :
 cliquez sur le bouton :
 


Dans la vie dans les volières
en 2014 : Mimi est Papa et
reste apprivoisé.
Mai 2011 : dans "élevage à la main -EAM", Calopsitte élevée à la main  : "Gigi" (fille de Blanchette et Dandy )
Mai  2013 :
  dans "élevage à la main, autre calopsitte EAM :  "Mimi" (fils de jonquille et Pruneau)
Le comportement et l'élevage des Calopsittes sont suivis  dans "la vie dans les volières" photos et commentaires ),
et dans animations, diaporamas, et clips vidéos

Les liens avec "la vie dans les volières " et les oiseaux disponibles dans "annonces"
sont sur la page d'accueil du site

retour espèces élevées